Féministe, tant qu’il le faudra !

Accueil > Agenda > Existrans 2016 : la France continue à reculer

Existrans 2016 : la France continue à reculer

lundi 26 septembre 2016

Le changement d’État civil sur déclaration de la personne, en Mairie, le PS et le gouvernement Hollande-Valls n’en veulent pas. Entre leur mépris condescendant des personnes Trans et leurs calculs de basse politique, la revendication portée par toutes les associations Trans est jetée aux orties.

Les 20 ans de l’Existrans doivent aussi permettre de tirer le bilan d’une orientation politique d’accommodation avec les anti-chambres du pouvoir. C’est la faillite de toute une stratégie qui se disait "réaliste" et qui se voit désormais confrontée à la réalité crue et sans guillemets de ses résultats : zéro ! Ce bilan est évidement celui de tout le mouvement mais c’est aussi celui des organisations qui ont porté et défendu cette stratégie. Leur responsabilité est accablante !

Il est plus que temps de changer de stratégie et de considérer les multiples alternatives qui depuis des années ont été proposées par les unEs, écartées par les autres. En dehors même de la lutte pour le changement d’État civil, c’est toute une séquence politique qui se referme, peut-être même une période…

La réorientation stratégique à laquelle nous devons nous atteler ne touche pas uniquement nos revendications, leur hiérarchisation tactique ou ce qu’il faut concéder pour construire ou maintenir une unité du mouvement Trans. Dans la séquence qui s’ouvre, l’inscription du mouvement Trans dans le combat social en général devient centrale. Il ne s’agit pas d’accepter que d’autres hiérarchisent les combats que nous menons et nous indiquent la place qu’yels nous concèdent. Mais seule une inscription politique dans les luttes sociales pour les droits et la dignité qui se mènent déjà et se mèneront demain nous permettra d’échapper à des raisonnements de comptables qui sont censés justifier accommodations et renoncements tout en servant à excuser tous les échecs (le célèbre "nous ne sommes pas assez nombreuXes pour peser.").

Les temps qui s’annoncent ne nous laissent pas le choix. Si nous aspirons à ce que le mouvement Trans se vertèbre sur la défense des personnes trans dans leurs diversités, il est vital de ne pas le laisser devenir un supplément d’âme pour politicienNEs en mal de modernité et de l’extraire des prébendes des appareils politiques comme des structures para-publiques de la régulation sociale.

20 ans déjà ! 20 ans de trop ! Il est temps de repartir au combat.

PDF - 98.9 ko
Communiqué de presse du collectif Existrans

Voir en ligne : Infos à jour sur le site de l’Existrans

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.