Florence Ferucci
Accueil > Consommation > Boutiques > Chaussures

Chaussures

jeudi 28 avril 2005, par Flaz

Bien choisir ses chaussures est absolument capital. Même la plus jolie et la plus élégante transgenre verra tous ses efforts ruinés si elle souffre des pieds. D’un seul coup, tout le personnage paraît artificiel. Je ne donnerai aucun conseil sur les formes et couleurs. J’en suis bien incapable et, surtout, chacune a ses propres critères.

Je crois utile de préciser que le choix de chaussures à talons doit se faire uniquement sur des critères esthétiques. Souvent, on s’imagine que l’on est déjà "trop" grande par nous-mêmes et que cela nous interdit les chaussures à talons. C’est une grave erreur, une abdication devant l’impératif ridicule et réducteur du passing. Il s’agit d’opposer la crédibilité du personnage que nous construisons à sa capacité (plus ou moins illusoire [1]) à faire illusion. C’est pourquoi le bénéfice esthétique que l’on retire du port de talons est plus important que l’impact (très limité) qu’aura l’accroissement de taille sur notre capacité à faire illusion.

Problème de taille

Beaucoup d’entre nous, les grandes, ont un mal fou à trouver des chaussures à leur taille. l’éventail des possibilités rétrécit au fur et mesure que pied allonge. En 45 et plus, le choix devient très restreint. Il existe bien des sites de vente en ligne mais acheter un paire de chaussures sans l’essayer est une entreprise à gros risque. [2] J’ai personnellement acheté mes premières chaussures (des escarpins) par correspondance, au Palais de la chaussure. Je n’étais quand même partie à l’aveuglette... À l’époque, on dessinait l’empreinte de son pied, sur une feuille de papier, et on la joignais à la commande. De la sorte, j’ai reçu des chaussures en 45 qui m’allaient parfaitement. Aujourd’hui, la technique utilisée par ce magasin a un peu évolué (pas qu’en bien) puisqu’on effectue soi-même la mesure que l’on reporte sur le bon de commande (tout est expliqué sur leur site).

Je ne dresserai pas la liste des boutiques spécialisées en grandes tailles. D’autres l’ont déjà fait. Un rapide parcours des sites répertoriés montre que, malgré l’affichage publicitaire, fort peu de modèles sont proposés en 45. Surtout, mon propos est de rapporter une information de première main.

Sacapuce

Ce magasin propose un réel choix de chaussures en grandes tailles, y compris le 45 (de rares modèles existent en 46). On peut s’y rendre en garçon pour essayer. Les vendeuses s’en moquent. Mais on gagnera évidemment à y aller au féminin. Comme tout accessoire ou vêtement, il est très difficile d’apprécier réellement l’esthétique d’une chaussure, isolée du reste. De plus, j’ai constaté que les vendeuses sont alors plus disertes, plus promptes à donner des conseils. Si on y réfléchit dix secondes, c’est assez compréhensible.

Sacapuce propose deux lignes de produits. Les chaussures "de fête" et les chaussure classiques. Les deux lignes sont disponibles en ligne. La première ne va pas jusqu’au 45. La seconde est très variée et offre un large choix de modèles. Il s’agit bel et bien de chaussures à porter tous les jours. La clientèle visée est celle des femmes de tous âges et de toutes catégories. On y trouvera donc pas d’extravagance mais quand même de l’originalité et de la fantaisie. Quant aux modèles les plus "classiques" ils sont régulièrement redessinés, réinterprétés en fonction des tendances.

Les prix sont très raisonnables et la qualité très correcte. Après avoir ratissé Paris de fond en combles, j’y reviens à chaque fois. C’est simple, toutes mes chaussures achetées depuis que je sors en ville viennent de là ! Autant dire que c’est une adresse que je recommande très vivement. Pour les personnes chaussant du 45, ce magasin est tout bonnement incontournable.

Site web : http://www.sacapuce.fr/index.html

Le palais de la chaussure

J’ai acheté ma première paire de chaussure chez ce commerçant, en VPC. Les collections sont vraiment très classiques et une toute petite minorité de modèles va jusqu’au 45.

Les prix sont plus élevés que ceux de Sacapuce mais la qualité l’est aussi. Les escarpins (8cm) que j’ai acheté chez eux sont ceux avec lesquels j’ai appris à marcher avec des talons, à une époque où je pesais pas loin de 80 kilos. Autant dire qu’ils ont souffert... Ils n’ont pourtant pas bougé. Chapeau ! C’est donc avec ces escarpins aux pieds que j’ai fait mes premiers pas.

Site web : http://www.palaisdelachaussure.com/

Après l’achat

Une fois les chaussures achetées et essayées, on prendra soin de ne pas négliger les recommandations d’usage que l’on connaît bien mais que l’on semble oublier :

- cirer les chaussures (qui doivent l’être) afin de les assouplir,
- les porter chez soi, plusieurs jours, pour commencer à les faire,
- au début, les porter pour des sorties de courte durée,
- tant qu’elles ne sont pas faites, ne pas se lancer pour une longue journée sans emporter une paire de secours.

Notes

[1Souvent plus que moins

[2Bien sûr, je m’adresse ici aux personnes achetant des chaussures pour les porter en ville... Pour rester chez soi, n’importe quoi fera l’affaire.

Répondre à cet article

free dns | free hosting | SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0